Carte d'identité

Ville : GIGEAN
Canton : Frontignan
Arrondissement : Montpellier
Département : Hérault
Région : Occitanie
Communes limitrophes : Poussan, Montbazin, Cournonsec, Fabrègues, Vic la Gardiole, Frontignan et Balaruc le Vieux
Population : 6400 habitants recensement 2015
Superficie : 1656 hectares

Situation géographique et accès


Accès rapide : Montpellier 22 km / 27 mn (station tramway à 10mn)
Sète 14 km / 20mn
Autoroute A9 2 km / 5 mn de la sortie n° 33 - Sète
Autoroute A75 33 km / 25 mn RD2 Clermont l'Hérault – Paris
Plages 11 km / 15 mn

La commune de Gigean, située au sud du département de l'Hérault, est bordée par le Bassin de Thau à l'ouest, le massif de la Gardiole au sud et par une vaste plaine viticole, s'étendant depuis les collines de la Moure jusqu'aux communes situées à la périphérie de Montpellier. La ville de Gigean se trouve ainsi au centre du principal réseau routier du Languedoc-Roussillon, carrefour stratégique en plein cœur de la Région, qui a permis un essor démographique dynamique de la commune, dans le respect de son cadre de vie.

La Communauté d'Agglomération du Bassin de Thau

Depuis le 1er janvier 2017, le nord et le sud du Bassin de Thau ne forment plus qu’un seul et même territoire. Cette fusion  voulue par la loi NOTRE (Nouvelle Organisation  Territoriale de la République) et anticipée par le vote de la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale), vise à donner plus de poids à l’intercommunalité dans la nouvelle Région Occitanie.

Cette nouvelle entité est composée de 14 communes : Balaruc-le-vieux, Balaruc-les-bains, Bouzigues, Frontignan, Gigean, Loupian, Marseillan, Mèze, Mireval, Montbazin, Poussan, Sète, Vic-la-Gardiole et Villeveyrac. Avec plus de 125 000 habitants, elle est la plus grande agglomération de l’Hérault après la Métropole de Montpellier.

Le 12 janvier 2017, à Mèze, les 50 conseillers communautaires ont élu à la  Présidence François Commeinhes et les 15 Vice-Présidents.

Le Maire de Gigean, Francis VEAUTE, 6ième Vice-Président, est chargé de la délégation : « Gestion et valorisation des espaces naturels, brigade territoriale, développement durable et économie circulaire et énergies renouvelables ».

La nouvelle agglo va élargir le champ de ses compétences. Territoire stratégique par sa position géographique, à l’environnement exceptionnel, nous devons renforcer son attractivité. La requalification de l’espace économique, la valorisation de notre patrimoine et de nos espaces naturels, mais aussi l’exploitation de nouveaux leviers de développement autour du sport, du bien-être, de la santé et de la culture devraient y contribuer.